Frappée en plein Coeur

"Le penser à l'envers"

Quand le cœur est privé d’oxygène, Quand la vie s’arrête...

 

L’amour m’a ramené sur le chemin des maladies du Cœur, des AVC (1), en quelques chiffres :

La première cause de handicap acquis chez l’adulte

140 000 nouveaux cas d’accidents vasculaires cérébraux en France

                       soit 1 AVC toutes les 4 minutes

L’occlusion d’une artère cérébrale à l’origine dans 80 à 85% des cas

Des séquelles importantes dans 40 % des cas

A 16 ans, j’assiste à mon premier infarctus, celui de mon père 

A 54 ans, j’assiste à distance à l’infarctus de mon amoureux, qui a subi déjà 2 AVC à 10 ans d'intervalle.

38 ans séparent ces 2 menaces, l’Envie de vivre, la Force de ces 2 hommes les rassemblent.

La crise sanitaire que l’on vit, a montré une fois de plus un système de santé sclérosé et en danger, à l’image de notre démocratie.

La prise en charge d’un infarctus du myocarde (2) est inscrite dans des protocoles mises en place depuis plus de 20 ans. Sur le papier, elle est exemplaire en France. Encore des chiffres :

80 000 personnes concernées en France par an

12 ooo décès par an

MORTEL dans l’heure chez 1 patient sur 10

Pour le patient que fût mon père, " cobaye" d’une nouvelle technologie à l’époque, son triple pontage, lui a sauvé la vie et déjouer les pronostics, de quelques mois tout au plus.

Ces pionniers médecins, cardiologue (Dr BROSSIER à Voiron), infirmiers(es) de l’époque nous ont accordé plus de 25 ans, mes enfants ont pu connaître leur grand-père, cela représente une immense joie inscrite à l’encre indélébile dans mes veines, dans mon cœur et de celui des miens.

Ils sont toujours présents dans mon cœur.

Le 8 janvier dernier, restera une date importante pour l’amoureuse que je suis, notre vie aurait pu basculer en quelques minutes, tel un tsunami qui détruit tout sur son passage.

Une nouvelle fois le chagrin, le deuil…et la colère

Un tel dysfonctionnement dans la prise en charge de mon compagnon est presque comique tellement elle est tragique.

Nous sommes en 2021, la médecine est toujours compartimentée en services, on ne sait faire le lien entre un AVC et un infarctus du myocarde, on prend l’homme par pièces, non comme un tout, un Hêtre Humain !! 

Bien-sûr, nous sommes en 2021 en crise covid, nos hôpitaux, un personnel soignant à bout…, alors le reste semble dérisoire à côté !

Combien de morts collatéraux pour ce système morbide, qu’on a laissé se détruit, au profit des financiers.

 

Puisse ce petit billet vous apportez des informations utiles

Prenez bien soin de vous, vous le valez bien,

 

L’une des plus BELLES preuves d’amour, que l’on puisse donner à ceux qu’on aime est de

" PRENDRE SOIN DE SOI"

Se choisir , apprendre à s'aimer, un pas vers 

"gai-rire"

 

 

 

(1) Nommée "attaque cérébrale", correspond soit à l’obstruction, soit à la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau

(2)"La crise cardiaque " correspond à la destruction partielle du muscle cardiaque, due à l’obstruction d’une artère qui alimente le cœur en sang, et donc en oxygène

 

 

Pour aller plus loin

Accident vasculaire cérébral (AVC) | Inserm - La science pour la santé

Infarctus du myocarde | Inserm - La science pour la santé

OMS | Accident vasculaire cérébral (AVC) (who.int)

AVC - dossier de l’Assurance maladie

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada | Accueil (coeuretavc.ca)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.