Célébrons le printemps, de la terre à nos corps

Nos amies les plantes

L'ortie, Urtica dioica, la reine des plantes sauvages

Mon meilleur jus pour la détoxification

LES VERTUS DE L’EAU D’ORTIE...

 

J’aime le printemps, il est le temps des plantes sauvages : de l’Ortie ma favorite à l’ail des ours, pissenlit, plantain...

Il me ramène chaque fois, à mon enfance libre à courir dans les champs, perchés dans notre cabane après l’école…

Il me ramène à cet amour de la nature, à cet enracinement profond à mes racines terrestres

Elle est prodigieuse, inventive, je la retrouve aisément dans ma cuisine, elle régale petits et grands.

L’épisode covid aura le mérite de faire quitter le bitume pour un grand nombre, partir à la découverte de Dame Nature. C’est vraiment génial de croiser des familles, des parents prenant plaisir de la découvrir avec leurs mômes, un réel espoir pour qu’on prenne enfin soin d’elle.

Elle cache tant de trésors, alors où pensez-vous trouver les meilleurs ingrédients pour réaliser un jus de légumes à la fois chargé en nutriment, en principes actifs favorisant la détoxification de l’organisme, tout en restant totalement gratuit !

J’avoue que ma première cueillette d’ortie cette année, s’est retrouvé dans la marmite pour un classique, une p’tite soupe en amoureux.

Ce week-end, une variante en purée mieux acceptée par la jeune génération(sourires), mais un vrai régal.

Pour les amoureux des jus, on peut la consommer en boisson.

Et le printemps est un moment idéal pour la cueillir car, en plus de la puissance caractéristique des jeunes plantes qui poussent, elle contient une forte concentration d’éléments actifs :

Des vitamines à foison, de la C (8 fois l’orange), A, E, K, B1, du zinc, de la silice bio assimilable, du fer, du magnésium, du calcium, du phosphore, des antioxydants ...

C’est la potion magique idéale en cette époque, pour nettoyer en douceur son corps, renforcer son système immunitaire et retrouver de la souplesse dans les articulations...

Et je ne parle pas de toutes ses propriétés cachées qui se manifesteront chez celles et ceux qui en feront une cure (1) d’au-moins une douzaine de jours.

(1) On démarre par 2-3 verres, on écoute les réactions de son corps puis on peut aller jusqu’à 1 litre par jour, reparti en plusieurs prises.

 

LA PRÉPARATION :

Trouver des jeunes orties piquantes dans un endroit préservé... car l’ortie absorbe les pollutions du sol.

Cueillir les parties terminales (feuilles du haut) et en remplir un bocal.

Recouvrir d’eau froide et laisser reposer une nuit à température ambiante.

Au petit matin, c’est prêt !

On filtre et on boit.

Sans exagération, car les processus de détoxification vont se mettre gentiment en route.

Pour les plus " encrassés ", quelques effets secondaires bénins peuvent survenir :

maux de tête, diarrhée légère...

 

∇ Et n’oubliez pas sa forte proportion en fer... IMPORTANT de le savoir pour ceux qui en cherchent et ceux qui le fuient...

Tout l’organisme, en particulier les reins, la peau, le système osseux, les articulations, le sang vont profiter de ses vertus hautement reminéralisantes et anti inflammatoires...

Cette eau se garde 2 jours au frigo, pas plus!

Après, sa grande richesse en enzymes va la transformer inexorablement en purin...(vidéo n°3)

On la prépare donc chaque jour et les orties « rincées » sont remises à la terre, pour le plus grand bien de cette dernière.

Ah j’oubliais...la boisson est tonique (2)

Pas recommandée le soir.

(2)Les hypertendus devront consulter leur médecin avant d’en boire des quantités

 

Bonne dégustation

Naturellement vôtre

NB: pour en savoir plus, vous pouvez lire l'article" l'ortie, la mal-aimée"

 

 

 

Hqdefault
Hqdefault
Hqdefault

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.